Pirates des caraïbes 5: la vengeance de Salazar

Salut mes Movievaures! Est-ce que vous êtes prêts à plonger vos petits pieds de cinéastes dans l’eau claire des mers des caraïbes? Avez vous envie de dégainer votre épée pour vaincre les plus grands monstres de l’océan et de commander avec gloire votre bateau pirate pour ridiculiser les tuniques rouges?

Si la réponse est oui, alors c’est votre jour de chance! Et si vous ne l’avez pas encore deviné (et que vous ne lisez pas le titre de l’article), aujourd’hui je vais parler de Pirates des Caraïbes: la vengeance de Salazar.

Mais sans plus tarder, allons-y!

  • Une femme, une perle et un Sparrow ! 

Le destin… Certains y croient, d’autres trouvent çà ridicule, mais dans Pirates des Caraïbes c’est une certitude: le destin est bien présent dans la vie de Jack Sparrow. Lorsque celui-ci rencontre Henry Turner, fils de notre cher Will Turner (oui, vous pouvez crier les filles), des vieux fantômes du passé font leur retour dans la vie de notre capitaine, qui au fil des années a perdu de son héroïsme et de sa grandeur, pour devenir un petit pirate minable et alcoolique.  Mais le retour du capitaine Salazar, connu comme “El matador del mar” va obliger notre cher Jack a reprendre la mer pour trouver la seule chose qui puisse le sauver d’une fin tragique. Cependant, il ne pourra pas le faire sans l’aide d’Henry Turner qui veut trouver le moyen de réunir sa famille à nouveau et de Carina Smith, une jeune astronome à la recherche de réponses sur son passé.

pirates-des-caraibes-5-kaya-scodelario-et

Ce petit trio marche très bien à l’écran. Nous retrouvons une nouvelle fois Jack Sparrow, toujours aussi fou, toujours aussi drôle et toujours aussi mauvais. Mais cette fois, il se retrouve face à deux jeunes, pleins d’espoirs, combattants et très intelligents capables de lui fermer le bec. On a l’impression de retrouver un peu le couple Will et Elizabeth des premiers films, avec toute leur passion et leur courage. Mais cette fois, Henry et Carina ne sont pas poussés par l’amour qui les lie, mais par le rêve de retrouver un jour leurs pères disparus. Sincèrement, les deux personnages sont attachants, et les acteurs interprètent assez bien ce côté “jeunesse euphorique”. Rien de transcendant  mais sympathique quand même. Néanmoins, la cerise sur la gâteau c’est évidemment Javier Bardem en tant que capitaine espagnol rempli de haine. On l’a déjà vu à multiples reprises comme le méchant de l’histoire, et là, il réussi une nouvelle fois à créer ce personnage qui sort du cliché et qui hante l’esprit de Jack.

  • De l’aventure, des rires, mais aussi du surfait 

Qui n’a jamais rigolé en voyant Jack Sparrow? Je crois que personne. Ce personnage est carrément fait pour nous faire pouffer de rire et ceci depuis le premier film sorti en 2003. Ses mimiques et ses phrases sarcastiques font de lui, un personnage mythique. Mais malheureusement pour moi, ce dernier film n’a pas fait honneur au personnage du capitaine Sparrow. Certes, on peut penser que cela fait partie de l’histoire puisqu’on retrouve Jack dans un état pitoyable et que c’est pour cette raison que tous ses problèmes se déclenchent. Mais sincèrement, j’ai trouvé que c’était un peu trop: trop de blagues, trop d’autodérision, bref, trop c’est trop.

Pirati-dei-Caraibi-La-Vendetta-di-Salazar-1-e1487600037401

On aime ce côté là du personnage, c’est vrai. Et d’ailleurs on ne cesse de dire que Johnny Depp fait une incroyable performance à chaque fois. Le problème ici, c’est que l’on ne voit que très, très rarement le capitaine JS perfide, malin, stratège et combattant. N’oublions pas que dans les trois premiers films, Jack s’empare du bateau le plus rapide des océans, combat ses plus grands ennemis, arrive même à séduire Elizabeth et prend la tête du plus grand combat des pirates contre les anglais (dans Pirates des Caraïbes : jusqu’au bout du monde). Donc, en résumé je regrette qu’on n’ai pas pu voir un peu plus de ce Jack là et un peu moins du Jack clown.

  • Des révélations et des grands retours 

Vous le savez, je ne spoil jamais la fin du film, et cet article ne sera pas une exception. Mais une chose que je peux vous dire, c’est que ce dernier film vous révélera pas mal de choses sur nos personnages préférés. On apprend un épisode important et déterminant du passé de Jack, qui nous apprend énormément de choses sur cette partie cachée qu’on n’a jamais vue de lui. Mais on retrouve également un certain nombre de personnages de la première trilogie de films (je pari même que vous savez déjà de qui je parle, si vous avez vu les bandes d’annonces) et ceci fait vachement chaud au cœur.

jacksparrowjeune2

L’histoire présente du film se mélange bien avec celle que l’on connait déjà, et ceci permet de rattraper un peu le 4ème film des Pirates des Caraibes : La fontaine de Jouvence, où à part Jack et Barbosa, rien ne s’accrochait à cette belle histoire qui nous avait fait adorer ces films en premier lieux.

En résumé: si vous avez été déçu par le 4ème film comme moi, je comprends vos réticences à aller le voir. Néanmoins, je peux vous assurer qu’il est meilleur (pas très difficile en même temps), mais à mon humble avis, il n’est pas aussi génial que les premiers. Ce n’est pas une chose rare dans le monde du cinéma, mais on garde espoir qu’ils pourront un jour refaire aussi bien que ce qui nous a fait un jour rêver de devenir pirates aux côtés du fameux Jack Sparrow (ou Moineau pour les intimes 😉 ) 

fmt_89_24_pir-oblozhka

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s