Fast and Furious 8 : le début d’une fin que l’on attend tous?

Vroooouuum, explosions, saut 360° avec une voiture!!! Bref, en résumé : Fast and Furious. Eh oui, j’ai enfin eu le plaisir immense de regarder le dernier film de la Franchise Fast and Furious. Enfin, je dis l’immense plaisir, surtout de pouvoir rire aux multiples absurdités des scènes d’actions. Mais on ne va pas se mentir, c’est surtout çà que l’on aime lorsqu’on s’apprête à payer 10€ au cinéma : en avoir pleins les yeux.

Mais est ce que je l’ai vraiment aimé? Ne tardons plus, voici ma nouvelle critique 😉

  • On est loin du premier Fast&Furious 

Ah… On se souvient tous en 2001, lorsqu’on a vu pour la première fois Dominic Toretto et Brian (Paul Walker) au volant de leurs voitures mythiques dominer les rues de Los Angeles. Mais à cette époque, même si les scènes de voitures étaient déjà incroyables, il y avait une vraie histoire d’amitié, d’infiltration, de trahison. Ce n’était pas simplement des explosions à répétition et un scénario plus que simpliste pour justifier des scènes absurdes et des prises de vue de Vin Diesel torse nu.

XVMf73739d8-e980-11e4-9931-49d28addcbb7

Ce n’est pas que l’histoire de Fast and Furious ait un jour été transcendante, mais il y en avait une, alors que là on ne va pas se mentir, on arrive au 8ème film et on sent que les idées s’épuisent. Pourtant, ce n’est pas un film que j’ai détesté, mais je suis simplement allée avec l’idée que je ne serais éblouie que par la forme, mais pas par le fond.

  • On garde néanmoins le plaisir de retrouver nos personnages cultes

C’est vrai, je n’ai pas été transportée par ce film dans des comtés lointains, mais j’ai esquissai un sourire lorsque j’ai revue toute l’équipe réunie à nouveau, ou presque. On connait tous le destin tragique qu’a connu Paul Walker, ce qui explique amplement son absence ainsi que celle de sa famille dans ce 8ème film. Néanmoins, il aurait fallu une meilleure explication de cette absence que celle donnée par Letty (Michelle Rodriguez) lors d’une scène lorsqu’elle dit : “on ne peut pas les mêler à cette histoire”.  Euh… sincèrement? C’est comme si on avait pris tous les anciens films et qu’on les avait jeté par la fenêtre par cette simple phrase.

Fast_Furious_8_Vin_Diesel_Michelle_Rodriguez_519494_1920x1080-1140x640

Bon, néanmoins Roman reste toujours aussi drôle, Hobbs toujours aussi fort, Dominic toujours aussi impénétrable et Tej toujours aussi intelligent. Sans parler du retour de Deckard (Jason Statham) que j’ai amplement apprécié et puis l’arrivée de Cipher (Charlize Theron) qui rattrape un peu (vraiment un peu) les choses.

En résumé: je ne vous conseille pas de vous ruer au cinéma pour aller le voir. Vous ne serez pas déçus, seulement si vous allez avec l’idée que vous ne serez pas amplement satisfaits. C’est un peu du déjà vue et l’annonce d’un 9ème film me laisse un peu dubitative quant à la qualité de celui-ci. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s