Logan : une histoire qui s’achève

Bonjour mes Movievaures! J’espère que le changement d’heure ne vous a pas trop perturbé ! Pour mon cas, ça ne m’a pas empêché de revenir pour vous parler de LOGAN. Eh oui! Je l’ai enfin vu et je peux vous dire, j’en suis presque bouleversée !

Logan marque ainsi la fin (peut être …) de Hugh Jackman en tant que Wolverine. C’est une triste nouvelle qui s’accompagne d’un film qui honore l’acteur et son personnage tant admiré et adoré. Je peux vous le dire, ce film change énormément des X-MEN précédents… en bien !

  • Comment Logan a volé Noel

Pourquoi un tel titre? Et bien parce que Logan est tel qu’on le connait : grincheux, , négatif, solitaire et alcoolique. Jusqu’ici rien de nouveau, mais ce film nous montre une facette beaucoup plus sombre et presque défaitiste de notre héros que l’on avait jusqu’ici aperçu, mais pas de façon aussi cruelle.

logan-photo-logan-975049

Logan est un homme abattu. La seule chose qui le pousse à vivre est ce rêve éphémère dont lui et Xavier parlent à quelques reprises :  une fin de vie sur un bateau, au large, naviguant jusqu’à ce que leur histoire se termine enfin. L’arrivée de Laura, la jeune mutante va bouleverser ses plans et Logan ne va cesser de lui reprocher son intrusion dans sa vie que je décrirais de presque minable. Logan est un vieux décrépit, incapable d’user de ses pouvoirs pour faire le bien, mais Laura sera là pour lui rappeler qu’il est “Wolverine”.

  • Un monde violent et sans pitié : un monde réel 

Cet épisode de la saga est bien plus violent et cru que les autres films liés au X-MEN. Et vous savez quoi? Ça fait du bien.  Ce n’est pas parce que j’apprécie particulièrement la violence, mais parce qu’on se retrouve face à un monde que l’on connait bien: le notre. Un monde où les griffes de Logan ne laissent pas des simples petits trous sur le corps et où même les X-MEN connaissent la pauvreté, la maladie et la vieillesse.

435786

Nous avons même beaucoup de peine lorsqu’on aperçoit Charles Xavier pour la première fois, malade et presque délirant. Un Wolverine rongé par l’alcool et rongé surtout par la vie, dans un monde ou presque tout mutant a disparu et leur seul espoir est une bande de jeunes mutants à la recherche de l’Eden. Mais tout ceci rend le film tellement plus touchant, tellement plus réaliste. C’est une histoire où même les innocents ne sont pas protégés et Wolverine n’y pourra rien. Il ne pourra faire que de son mieux pour sauver la seule personne qui a réussi à attendrir quelque peu son coeur de pierre (ou d’adamantium).

En résume: si vous avez dépassé l’époque des X-MEN enfantins ce film est fait pour vous. Je ne le conseille clairement pas aux enfants, mais pour l’enfant adulte qui est en vous je le conseille vivement. Une fin qui honore nos héros d’action préférés :Charles Xavier, le professeur, l’ami, l’origine ; Logan, le “wolverine”, l’homme, la légende. 

logan.png

PS: Patrick Stewart tire également sa révérence et a dit au revoir au professeur X. 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s