Colonia: une triste histoire chilienne

Colonia est un film basé sur une histoire vraie, qui donne la chaire de poule. Ce n’est pas un film d’horreur, mais c’est un film qui montre l’horreur humaine d’une manière tout aussi subtile qu’abrupte.

Le film est sorti le 20 juillet en France et a été assez bien noté par le public. Le casting est exceptionnel (Emma Watson, Daniel Brühl, Michale Nyqvist…) pour un film qui n’est pas forcément du style grand public, mais qui vaut le coup d’être vu.

Je vous présente ainsi, mon avis sur ce film allemand qui parle d’une histoire très étonnante:

  • Une Histoire peu connue, mais nécessaire à connaitre

Comme je l’ai dit, le film est basé sur une histoire vraie. Mais quelle est cette histoire?

En 1962 une colonie supposée agricole est fondée par des expatriés allemands au Chili, nommée Colonia Dignidad. En réalité sous ces aires de paix et de simplicité, la colonie cachait un terrible secret: c’était un camp de torture physique et mentale pour le prisonniers politiques du Général Pinochet, ainsi qu’une secte malsaine d’anciens nazis où les enfants étaient victimes d’abus sexuels et les habitants subissaient les supplices des chefs psychopathes.

2312514

Colonia, raconte cette histoire à travers la relation amoureuse des deux personnages principaux qui se retrouvent dans cette Colonie, ce qui permet en quelque sorte d’atténuer l’horreur général du film.

Par ailleurs, tout cela se produit en 1973, lors du coup d’Etat militaire du Général Pinochet et le début de la dictature. Ainsi, nous sommes entraînes dans un monde où l’armée a tous les pouvoirs, les manifestants et tous les opposant politiques sont tués, kidnapés ou emprisonnés, et où le Chili est dans le chaos.

9641849

Ce film nous permet donc de connaitre une histoire peu connue du Chili des années 70.

  • Un casting d’envergure qui nous pousse à voir le film

Nous ne pouvons pas parler de ce film sans parler du casting de celui-ci, et c’est un casting d’envergure :

colonia1

Emma Watson dans le rôle de Lena Kortus. Son charisme donne un vrai plus au film, ainsi que son évidente beauté qui nous fait parfois oublier la mocheté du monde. Cependant, nous retrouvons encore une Emma quelque peu timide, intelligente, et silencieuse que l’on connait assez bien. On se demande si elle pourra sortir de ce rôle là un jour. Mais bon, on ne va pas se mentir, pour beaucoup c’est elle l’une des raisons pour lesquelles on va voir le film.

26_colonia_MB102842

Daniel Brühl dans le rôle de Daniel List (pratique pour ne pas se tromper de prénom). Cet acteur reste toujours aussi bon et on retrouve un peu de notre Alex dans Good Bye Lenin! , ce qui nous fait un peu oublier son mauvais rôle dans Captain America, Civil War.

colonia20220photo1

Michael Nyqvist dans le rôle de Paul Schäfer. Sincèrement j’adore cet acteur depuis la sortie du film Millénium. Dans Colonia, il est totalement parfait: il interprète à merveille le psychopathe narcissique, manipulateur et sadique. Il nous montre comment torturer les gens physiquement n’est rien comparé à toute la douleur que les gens ressentent lorsqu’ils sont torturés mentalement. J’ai détesté son personnage tout le long du film et cela montre qu’il jouait bien son rôle.

  • Une histoire d’amour qui sert à remplir les espaces vides

Comme je l’ai dit avant, l’histoire tourne autour de Lena et de Daniel qui s’aiment et qui feraient tout l’un pour l’autre. D’ailleurs Lena laisse tout tomber pour retrouver son âme sœur au péril de sa vie.

cfctbc2w8aawn-n

Cette histoire permet de surtout d’atténuer la gravité de la situation, ce qu’elle permet parfois de faire, mais malheureusement, elle est beaucoup trop romancée et surtout elle tombe un peu de nulle part. On a l’impressions dès le début du film que les deux tourtereaux s’aiment, comme on aime un amour de vacances: ils ont l’habitude de ne pas être ensembles, et chacun mène une vie assez chargée de son côté.

coloniacb

Cependant, lorsque Daniel est arrêté, Lena sacrifie tout pour le retrouver, ce qui a mon avis est assez surprenant vu les scènes précédentes qui ne permettent pas de prévoir un tel choix du personnage. Puis on a souvent cette impression tout le long du film: on voit l’extrême conviction de Lena, mais on voit un Daniel plus soucieux de faire savoir la vérité au monde entier. Ainsi, j’ai l’impression que cette histoire d’amour sert plus à combler les moments où il ne se passe rien dans le film et pour nous introduire l’histoire terrible de Colonia Dignidad.

En résumé: Colonia est un film qu’il faut absolument voir si vous aimez le cinéma réaliste, et les scénarios basés sur des histoires vraies. Il permet de connaitre un épisode sombre du Chili (pays qui n’est pas si connu par son histoire), que ça soit la dictature sur un plan plus général et Colonia Dignidad d’une manière plus précise. Par ailleurs, les acteurs interprètent très bien leurs rôles respectifs et on retrouve très bien l’ambiance des années 70, très vintage. 

Voilà ma critique de ce film. Si vous avez aimé n’hésitez pas à me le faire savoir en commentaires et à partager à volonté mon site les Movivaures!

colonia-inside-2

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s